Le forum de la Hell March Team
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bestiaire des Brysed Realms

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
brpsycho
Rang: Exorciste Blasphemateur
Rang: Exorciste Blasphemateur
avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 88
Localisation : Le Néther
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Bestiaire des Brysed Realms   Jeu 15 Nov - 21:16

Vous ouvrez le large tome. Il semble recueillir des centaines de descriptions d'animaux et de créatures, mais fort heureusement, vous parvenez à retrouver les sections qui vous intéressent grâce à la table des matières détaillée.


Dernière édition par brpsycho le Ven 2 Jan - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bryswalls.free.fr/brswiki/index.php?title=Accueil
brpsycho
Rang: Exorciste Blasphemateur
Rang: Exorciste Blasphemateur
avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 88
Localisation : Le Néther
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Bestiaire des Brysed Realms   Jeu 15 Nov - 21:26

Gnidoh sauvage
Worminum Gnido
Plans : Faebrys
Habitat : Complètement à l'Ouest... heu, régions de l'Ouest et Grandplat.
Description : Le gnidoh est un oiseau. Pas très gracieux, pas très beau, et pas souvent très agile, il est néanmoins un animal redondant dans la nature des régions occidentales de Faebrys. Le gnidoh est très célèbre pour une caractéristique très particulière : son cri. Bien qu'il pousse parfois ces fameux "Gnidoh !" qui sont à l'origine de son nom au beau milieu de la journée, voire de la nuit s'il n'est pas complètement endormi, le gnidoh se lève étonamment tôt et tous les gnidohs saluent le soleil levant par un cri. Certains, moins poétiques, pensent que le gnidoh croit naïvement que le soleil est une créature menaçante qui s'approche et avertit les autres avec ce cri d'alerte de l'attaque soudaine du cercle de flammes céleste.
Dans les symboles artistiques et culturels, le gnidoh est souvent attribué à la représentation de la consommation d'alcool et la gueule de bois du réveil, sans doute à la fois pour l'agressivitée de son cri matinal qui est accrue par une soirée bien arrosée et pour son air hébêté. Les plumes du gnidoh, en particulier celles de sa queue qui sont plus longues et plus complexes que les autres, sont souvent utilisées dans la confection de vêtements, d'objets magiques, d'armes ou d'objets d'ornement, ajoutant une touche égayante sans pour autant être une marque de richesse ou de noblesse.


Dernière édition par le Mar 1 Jan - 2:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bryswalls.free.fr/brswiki/index.php?title=Accueil
brpsycho
Rang: Exorciste Blasphemateur
Rang: Exorciste Blasphemateur
avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 88
Localisation : Le Néther
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Bestiaire des Brysed Realms   Jeu 15 Nov - 21:36

Wrmeur
Wrmanas Limax
Plans : Faebrys
Habitat : Les marais et les endroits humides et sombres. Très fréquent dans les marais sans fins.
Description : Son nom très étrange provient du son lent et las qu'il produit lorsqu'il s'attaque à une autre créature : "wrrrm...". Le wrmeur est une créature de forme étrangement maléable, plutôt plate, qui rampe sur le sol, semblable à une grande limace. D'un noir pas complètement opaque, le wrmeur aime se régufier dans les endroits sombres, cachés de la lumière et de la vue. Lorsqu'il repère une proie, il s'en approche et, poussant son cri de guerre, il s'y aglutine, essayant de l'envelopper pour l'étouffer. Si d'autres wrmeurs entendent le cri, ils vont s'approcher et tenter d'aider leur congénaire. Une fois la proie étouffée, les wrmeurs émettent des enzymes externes qui vont digérer la proie avant de l'ingérer. Les wrmeurs ont peur de la lumière et du feu.
La représentation des wrmeurs dans l'art et la culture est assez rare, et souvent on les associe à des ombres, si bien qu'on ne peut jamais vraiment savoir si le dessin représente un wrmeur ou une ombre. On les associe aux côtés maléfiques et peu rassurants de la nuit. Les traitres, les voleurs et tous les méchants qui agissent dans l'ombre ont coutume d'être représentés accompagnés ou guidés par des wrmeurs rampants près d'eux.
Certains alchimistes prétendent que la bave de wrmeur aurait des propriétés curatives. Eux seuls ont été prêts à la goûter.


Dernière édition par le Mar 1 Jan - 2:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bryswalls.free.fr/brswiki/index.php?title=Accueil
brpsycho
Rang: Exorciste Blasphemateur
Rang: Exorciste Blasphemateur
avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 88
Localisation : Le Néther
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Bestiaire des Brysed Realms   Mar 1 Jan - 2:14

Hydre
Lizardum Multicapitorum
Plans : Faebrys, Murhaela, Enfer Marin, autres ?
Habitat : Les hydres ont besoin d'eau pour vivre, mais peuvent également respirer en surface. Certaines hydres vivent sous l'eau, d'autres au bord.
Description : L'hydre est une créature écailleuse dont la taille peut varier entre un et vingt mètre de haut environ. Si l'hydre dispose d'une queue, quatres pattes et un corps, elle possède en revanche, selon l'âge et l'espèce entre deux et vingt-quatre têtes. Il existe différents types d'hydres. La plupart profitent de leurs multiples têtes simplement en continuant à se battre après avoir perdu une tes têtes, mais d'autres ont les têtes qui repoussent rapidement, et parfois même repoussent à double.
Malgré leur puissance, les hydres se cachent en général pour éviter le combat, mais les mages et sorciers ont souvent employé la magie pour les forcer à défendre un endroit, protéger un trésor ou garder un secret. Cette préférence des magiciens pour leurs qualités défensives à fait des hydres un symbole de la défense, si bien que nombre de boucliers et armures arborent des symboles d'hydres à deux ou trois têtes. Les écailles d'hydres ont également une certaine soliditée et peuvent être utilisées dans le renforcement d'armures de diverses sortes - des armures de plates qu'enfilent les guerriers aux coques de navires de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bryswalls.free.fr/brswiki/index.php?title=Accueil
brpsycho
Rang: Exorciste Blasphemateur
Rang: Exorciste Blasphemateur
avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 88
Localisation : Le Néther
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Bestiaire des Brysed Realms   Mer 16 Juil - 21:50

Draconien
Homo Draconis
Plans : Faebrys
Habitat : Inconnu (Vaabrysen, Ennashalex ?)
Description : La forme générale des draconiens est semblable à celle des humains, si ce n'est qu'ils sont généralement plus grands, mais ils disposent d'une paire de petites aîles de dragons dans leur dos, et leur peau prend parfois un aspect draconique. En général, une partie de leur peau est humaine, tandis que le reste est de nature semblable à celle des écailles de dragons.
Les draconions sont issus de l'accouplement d'êtres humains avec des enfants dégénérés de dragons (voir : la mère des dragons.) Il sont rarement représentés dans l'art et la culture de Faebrys. Leurs apparitions sur des fresques ou des illustration, le plus souvent en fond, représente en général la séparation du reste de la société (bannissement, exil, isolement) ou la puissance.
Les draconiens sont souvent un moyen simple d'obtenir des écailles de dragons, mais ces écailles n'apportent pas toujours les mêmes propriétés que celles de véritables dragons. Leur sang peut également être employé en alchimie. Ces deux éléments sont cependant difficiles à se procurer, étant donné la rareté des draconiens eux-même.

Humain
Homo Simplex
Plans : Faebrys, Murhaela, plans métaphysiques, autres ?
Habitat : Remarquable adaptabilité à l'environnement.
Description : Les humains sont l'un des exemples le plus simple de la forme dite humanoïde. Semblable aux grands singes, mais sans fourrure, ou à des elfes aux oreilles arrondies, les humains disposent d'une intelligence plus développée que les animaux, qui leur vaut leur statut de créatures intelligentes. Leur peau est une simple peau animale, dont la coloration peut varier pour des raisons généalogiques. Il existe en effet des variétés de couleur de peau très nombreuses, qui sont transmises au travers des générations. Pour le moment, aucune preuve n'a été découverte que la couleur de peau humaine ne provoque de différence physique chez l'individu, pas même dans la résistance magique. Une même variation peut être observée dans son poil, qui ne pousse qu'en de rares endroit comme le dessus du crane.
L'être humain est, comme toutes les créatures intelligentes, difficilement cernable en ce qui concerne son comportement ou son mode de vie. Il dispose d'une grande adaptabilité à ses conditions de vie, mais elles provoquent en général des associations ethniques/culturelles plus ou moins nettes. Le language, le mode de vie, et le comportement d'un être humain sont, en effet, assez variable. Leur mode de communication reste cependant visuel et oral.
Dans la culture ethnique, les humains sont vus comme des voyageurs inexpérimentés ou des apprentis. Les erreurs des communautés elfes sont presque toujours reprochées aux humains, qu'il soient responsable ou non.
Certaines tribus orques emploient les humains comme esclaves. Les orques voient également les humains comme des créatures plus faible, mais contrairement aux elfes qui leur reproche une infériorité intellectuelle, les orcs leur attribuent une différence purement physique, car la peau orque est plus solide et leur force plus grande.
Certaines créatures apprécient la nourriture humaine. C'est en effet un des plats préférés dans les cultures trolls sauvages.
Les humains sont également connus pour leur haute convectivité magique. Ils sont capables de contrôler la magie, mais peuvent également la subir assez facilement. Ils sont aussi sujet aux corruptions diverses de l'esprit.

Nains
Homo Nano
Plans : Faebrys, autres ?
Habitat : Habitat, régions
Description : Description
Symbolisme
Utilisations

Elfe
Elfas Simplex
Plans : Faebrys, Murhaela, autres ?
Habitat : Divers. Certains types d'elfes ne vivent que dans certains habitats (exemple : les elfes sylvestres dans les forêts, les elfes rouges - elfes montagnards - dans les montagnes)
Description : Les elfes sont des créatures intelligentes humanoïdes. Ses oreilles pointues et sa taille moyenne légèrement plus petite sont les seules différences visuelles avec les êtres humains. Les mêmes différences d'ethnie que discutées plus haut pour les humains existent dans le cas des elfes. Ils ont cependant de nombreuses différences internes avec les humains. Physiquement moins forts que les humains, ils compensent par une force magique qui surpasse aisément celle des humains. Le psychisme des elfes dispose cependant de défenses immunitaires améliorées à la magie par rapport à la physionomie humaine. En effet, un elfe peut affronter la corruption mentale et résister aux sorts magiques. Ils sont bien évidemment toujours vulnérables à ce type d'attaques, si tant est qu'on dispose d'une plus grande amplitude de puissance magique.
Dans les tribus humaines, les elfes représentent en général la sagesse et l'ancienneté. Ce préjugé perd de sa force en Mikrite, ou les fées les surpassent dans ce domaine. Les habitants de la Bouche Wormique ne partagent pas non plus forcément ce sentiment, car la faible teneur en elfes de la région les affiche plutôt comme étrangers, mystérieux, parfois même dangereux. Le Gaeland les voit plutôt comme égaux aux humains, du fait de son historique de puissants roi-mages humains, et ce malgré les tribus d'elfes druidiques qui se sont installées dans leurs forêts. Les orcs voient les elfes comme des créatures redoutables, des sorciers sauvages et dangereux pour leur tribu. Les trolls quand à eux ont tendance à identifier leurs tribus et ethnies par la différence de nourriture, et la préférence du goût des humains, nains ou elfes en fait partie.
Pour les humains, les elfes ont souvent une position de mentors, conseilliers, mages ou druides. Le conseil d'un elfe à parfois plus de valeur pour un humain que celui d'un de ses pairs, bien que cela varie selon la région. Dans certaines expériences magiscientifiques, ils héritent de certaines tâches ou positions plus facilement en raison de leur plus grande disposition à la magie - et à la survie aux forces magiques. Si les orcs ou les gobelins n'ont en général pas d'utilité pour les elfes, l'appétit des trolls leur fournit une occasion de marchander leurs cadavres à ceux-ci, qui apprécient les elfes en guise de nourriture.

Halfelins, gnomes
Elfas Nano
Plans : Faebrys, autres ?
Habitat : Habitat, régions
Description : Description
Symbolisme
Utilisations

Orque
Orca Simplex
Plans : Faebrys, autres ?
Habitat : Divers, préfèrent les roches, aiment peu les climats chauds.
Description : Dits "humanoïdes", les orques (ou orcs) disposent donc de deux jambes et deux bras. Leur peau épaisse résiste à toutes sortes de coups et blessures, malgré l'absence générale de fourrure (excepté sur le crâne des femelles). Leur intérêt souvant quasi-nul pour la magie en fait des guerriers brutaux et, au regard du développement technologique, des mécaniciens rudimentaires - leurs machines n'emploient quasiment que des forces non-magiques. La plupart des orcs ont une peau grise, ou parfois une teinte un peu verte, mais leurs distinctions esthétiques ne constituent en général pas un sujet sur lequel un orc peut être discriminé; les orcs se regroupent en tribus ou clans et reconnaissent ses tribus par un symbole peint sur la peau ou l'armure de chaque membre. L'appartenance à une tribu est en général attribuée à la naissance par les tribus des parents, mais elle peut changer si le membre est accepté par une autre tribu. Certaines tribus rejettent même les membres les plus faibles, car le concept de la société orque est de s'unir pour augmenter la force et non pour aider autrui.
Les orcs sont vus par certaines sociétés humaines comme les serviteurs du mal, ou comme des bêtes purement sauvages. En vérité, comme les humains, il n'ont pas forcément de maîtres, et les gobelins et les trolls les voient souvant comme l'image d'un être libre. Quand au deuxième argument, bien que les orcs n'attachent pas d'importance à la magie, certaines tribus humaines sont moins civilisées que les tribus orques.
Les orcs sont souvent des mercenaires de premier choix - si tant est qu'on réussit à négocier avec eux et repartir vivant - mais ils sont également des guerriers disciplinés et des meneurs de troupes qualifiés. En plus de leur art de la guerre et leur qualités de chasseurs, ils sont également de bon récupérateurs de matériel : avec quelques carcasses d'animaux et un vieux buisson ou un tronc d'arbre, ils peuvent facilement monter un camp pour la nuit en quelques minutes, contrairement aux elfes ou aux humains qui se soucient en général de problèmes moins important dans l'élaboration de leurs lieux de repos.

Troll
Simia Trolle
Plans : Faebrys, autres ?
Habitat : Divers en fonction des sous-espèces (forêt, montagne, désert...)
Description : Les trolls sont grands, plus grand que la plupart des humanoïdes. Leur peau est semblable à celle des orcs, et ils ressemblent en général à des gobelin géant engrassés et idiots. Si parmis les trolls existent parfois des spécimens plus intelligents, dans des cas plutôt rare même de manier la magie, la plupart d'entre eux sont vraiment bêtes. Pas complétement, évidemment, puisqu'ils s'assemblent souvent pour vivre en tribu ou en clan, de manière semblable aux orcs, et bien qu'en général ils n'aient aucun moyen de se reconnaître, certaines tribus s'essaient à peindre des symboles d'appartenance sur ses membres, si bien que certains chercheurs se demandent si la société troll n'est pas entièrement basée sur celle des orcs. Les trolls n'ont d'habitude pas de cheveux, et leur peau varie souvent pour ressembler à la couleur de leur habitat, ceci généralement en une ou deux génération (ce qui peut paraître normal pour des trolls mais est remarquable pour les elfes et humains qui estiment que leurs différences de couleurs de peau s'est probablement développée de cette manière, mais sur des millénaires voire plus longtemps encore) mais souvant les trolls matérialisent leurs différences pseudo-ethniques dans leurs préférances de nourriture. La plupart des trolls rechignent à manger les orcs, et évitent aussi les gobelins, mais aucune particularité physiologique ne les en empêche. Les choix de nourriture des trolls, qui apprécient particulièrement les humanoïdes, sont souvent de pures préférences. Certains chercheurs ont tentés de corréler leurs différents goûts pour les nains, elfes et humains, à leurs résistances à la magie. La plupart de ces chercheurs ont finis dévorés eux-même, et la réponse n'est pas encore connue.
Dans certaines rares tribus orques ou gobelines, les trolls sont l'image de la force pure ou la force brutale. Pour les humains et les elfes, ils sont souvent l'illustration classique du monstre, ils sont les créatures qui font peur aux enfants et les combats les plus brutaux des héros de légendes populaires, après les grandes créatures comme les dragons ou les vers géants.
Les trolls sont souvent les serviteurs de choix de plus grandes créatures ou de puissants sorciers, en raison de leur simplicité d'esprit et de leur grande force, bien que les sorciers elfes ou humains préfèreraient souvent les gobelins ou orques pour leur plus grande intelligence, et que les dragons charment plus facilement les kobolds grâce à leurs liens de sang. Mais les trolls reste facilement influençables et sont souvent les esclaves de mages sans scrupule - c'est là le triste sort de nombre de ces "grands dadais" de la nature.

Gobelin
Orca Nano
Plans : Faebrys, autres ?
Habitat : Habitat, régions
Description : Description
Symbolisme
Utilisations

Kobold
Kobold Draconis
Plans : Faebrys, plans draconiques, autres ?
Habitat : Grottes, cavernes et autres sietch, les kobolds préfèrent souvent vivre entourés de pierre, et parfois même s'ils doivent se réfugier dans des ruines ou des tombeaux.
Description : Relativement petits - plus petits qu'un orque ou un humain, d'une taille comparable aux gobelins - les kobolds sont de petits humanoïde écailleux d'une apparence très proche à celle des lézards. On leur attribue un lien de famille très ancien et quasiment disparu aux dragons, lien que les chercheurs préfèrent ne pas s'aventurer à expliquer. Leur sang draconique en fait parfois les serviteurs de dragons endormis, bien que la puissance de ces derniers leur permettrait de s'approprier d'autres serviteurs. Les kobolds vivent en petites tribus - environ cinquante individus pour les plus grandes. Leur loquacité extrême lorsqu'ils sont entre eux, et ce malgré leur science du langage quasi-nulle, en fait la risée des races les plus critiques comme les elfes et les humains, qui ont tendance à se moquer aisément de la façon de parler des kobolds. Mais bien qu'ils soient petits et relativement faibles comparés aux orques ou même aux gobelins, ils deviennent plus coriaces lorsqu'ils sont en groupe. Les kobolds savent s'organiser entre eux, utiliser leur environnement, poser des pièges, ils sont assez débrouillards malgré leur apparence de créatures insignifiantes et faibles d'esprit.
Les kobolds sont souvent vus par les orques ou les humains comme des petits roublards simplets, et des proies faciles. Cela attire bien des aventuriers peux avisés à tomber dans leurs piège, sous-estimant les créatures qui finalement, n'ont que peu de choses à envier aux gobelins. Dans certains endroits, souvent à cause de légendes et récits, les kobolds sont également vus comme les serviteurs des dragons. Certains voyageurs ont pour dicton que quelques kobolds sont souvant les annonciateurs de la présence d'un dragon.
Les kobolds peuvent être des serviteurs débrouillards et savent se défendre, si on fait attention à eux; évidemment, placer une tribu de kobold pour garder son antre et hiberner sur son trésor n'est pas la meilleure solution : plus d'un dragon s'y est laisser piéger, en effet les kobolds, sans organisation et discipline stricte, peuvent assez facilement être vaincus par une troupe d'aventuriers téméraires. Si la seule défense de vôtre caverne est une tribu kobold, pensez à assigner à l'un d'eux la tâche de vous réveiller en cas d'intrusion, ou à placer un orc ou un humain soumis à leur commendemant, bien que la soumission d'une de ces créatures est évidemment plus difficile à obtenir.

Dragon
Draconis Draconis
Plans : Faebrys, Plans draconiques, Murhaela, autres ?
Habitat : Habitat, régions
Description : Description
Symbolisme
Utilisations

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bryswalls.free.fr/brswiki/index.php?title=Accueil
 
Bestiaire des Brysed Realms
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bestiaire
» Bestiaire des boss :)
» [Résolu] Problème de compréhension du script du Bestiaire
» La symbolique du bestiaire
» Les animaux du bestiaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HMT :: Brysed Realms :: La Bibliothèque Centrale-
Sauter vers: