Le forum de la Hell March Team
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les livres saints de la confrérie du GNi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
brpsycho
Rang: Exorciste Blasphemateur
Rang: Exorciste Blasphemateur
avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 88
Localisation : Le Néther
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Les livres saints de la confrérie du GNi   Lun 7 Avr - 20:38

Gérald Bonptibus, professeur en archéologie Azerothienne, nous fait parvenir ce court dossier sur la Confrérie du GNi. Ses recherches progressent, des mises à jour pourraient nous parvenir s'il nous recontacte plus tard.

Premier document

Le premier document découvert concernant la fameuse Confrérie du GNi a été souvent pris pour une blague, du fait que cette confrérie était considérée comme un compte pour faire peur aux enfants, supposé se passer en des terres francophonnes, alors que ce texte avait été découvert écrit en anglais sur un document douteux. Il a pourtant été prouvé depuis lors que la Confrérie a bel et bien existé, quel qu'ait été son rôle, et que ce document nous vient bien d'un de leur membre. Le texte a également été reconstitué à partir d'autres sources, bien qu'il manque de nombreuses parties. En voici la citation exacte

Citation :
Dearest and holyest reader, who doeth the firsts steps on the holy path to the sacred beliefs of the GNi. Thou mayest have heard about me, as my name is known as Barney the Blasfemator in these lands. After my long journey, I held palaver with an ancient from somewhere around here, who asked me the translation of our holy books of knowledge, which I carfully...

... (parties manquantes) ...

... "We all have names, that is how we can communicate" so the Lord explained. And in his holy posture, the great magnificent and holy creature asked, as if in a riddle, "What, according to you, shall my name be ?" Considering the question, he stood as if in great wonder, and then he answered.
"Gni", said the Lord, and he was right ! Blessed be the Lord, Blessed be the Gni, blessed be his holy nature ! Blessed be all the people who fight in his holy name on his holy path to the light and the victory for all being over evil and monstruous tentacle-shaped deamons with parallel lines on their backs.

Ce texte qui ne nous est parvenu, comme vous l'aurez compris, que dans sa version anglaise, mais traduite par son propre auteur, le prieur Barney, aussi appelé Barney le Blasphémeur, fait référence aux origines sacrées de la Confrérie et à l'entité mystérieuse qu'ils servent, le GNi. L'idendité du "Lord", supposé fondateur de la confrérie, reste inconnue pour lors, mais la nature du GNi nous est décrite plus précisemment, ainsi que la mission sacrée de la Confrérie, par l'intermédiaire des récits de la conversion d'une mage des temps anciens, Jhelna la terrible. Je vous ferai bientôt parvenir les récits de ses aventures, ainsi que d'autres informations sur Barney le Blasphémeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bryswalls.free.fr/brswiki/index.php?title=Accueil
brpsycho
Rang: Exorciste Blasphemateur
Rang: Exorciste Blasphemateur
avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 88
Localisation : Le Néther
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Les livres saints de la confrérie du GNi   Ven 2 Mai - 23:20

Les aventures de Jhelna sont celles d'une orpheline qui grandit pour devenir une aventurière sauvage et sans dieu, sans but. Mais sa vie est changée par la rencontre du GNi et de la confrérie, à un tel point que si ces journaux sont manquants après quelques temps de ses aventures, de nouveaux récits racontent sa "seconde naissance" au service du GNi, séparés des autres écrits. De plus, sa mystérieuse arrivée sur l'île de Brume-Sang provoque un schisme dans son histoire. Ses journaux commencent par un réveil sur la plage, sans souvenirs de ce qui lui était arrivé les semaines précédantes, et sans souvenirs de la façon dont elle était arrivée là. La seule chose qui restait dans son esprit c'était la voix indistincte d'un être qui semblait puissant...

Citation :
C'était comme si une présence puissante, une magie forte et bienveillante, me pressait d'accomplir une mission que je ne comprenais pas. Alors que je visitais cette île mystérieuse, cette étrange voix qui n'en était pas une communiquait faiblement avec moi. La plupart de ses demandes étaient incompréhensibles, et je me demandais si j'étais en train de ressentir ce qu'avaient du ressentir les êtres qui avaient pu entrer en contact avec la Lumière, si tant est qu'elle existe, ou si c'était plutôt là l'influence d'un démon ou d'un dieu quelconque, bon ou mauvais. Mais cette voix, cette influence était trop lointaine.

Dans la suite de ses aventures, Jhelna découvre le peuple des Draenei et l'entité mystérieuse qu'ils servent, le Naaru. Elle se demande si l'appel qu'elle ressent est bien celui des Naarus et demande aux Draenei de l'aider, mais ils ne pensent pas que le Naaru de l'Exodar soit celui qu'elle entend. Concernés par le problème, certains Draenei l'emmènent tout de même à bord du vaisseau. C'est ainsi qu'elle rencontre des compagnons tout-à-fait innattendus : Millen, une chasseresse Draenei vigoureuse, et Blayde, un guerrier Draenei sans peur. Ses nouveaux amis lui obtiennent une audience auprès des prêtres du Naaru. À l'approche de l'entité supérieure, elle ressent bien son pouvoir immense, mais le différencie de celui qui l'apelle.

Citation :
Le Naaru était sans aucun doute une créature extrêmement puissante. Une aura puissante s'en dégageait, mais son lien était lointain, faible. À la fois lointain et plus proche, plus direct en fait, que celui que je ressentais avec la mystérieuse force qui m'avait réveillé sur la plage de Brume-Sang. Si le Naaru émettait une aura directe sur moi, il n'avait pas ce lien communiquant, cette influence puissante que je ressentais, une force bien enracinée dans mon esprit, bien qu'atténuée, comme originaire de contrées très lointaines.

Les prêtres du Naaru ne savaient pas lui expliquer de quoi il s'agissait, et lui conseillèrent d'aller quérir l'aide des elfes de la nuit au temple d'Elune, qui sauraient peut-être l'aider. C'est ainsi qu'elle quitta Brume-Sang, accompagnée de Millen et Bleyde

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bryswalls.free.fr/brswiki/index.php?title=Accueil
brpsycho
Rang: Exorciste Blasphemateur
Rang: Exorciste Blasphemateur
avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 88
Localisation : Le Néther
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Les livres saints de la confrérie du GNi   Ven 2 Mai - 23:41

Les prêtres du temple d'Elune ne l'aidèrent pas beaucoup plus, et elle décida avec ses compagnons de rester à Darnassus pour la nuit avant de rentrer. C'est avant de quitter la ville qu'une prêtresse d'Elune du nom d'Alice lui annonce avoir raconté cette histoire à un prêtre humain du nom de Barney qui semblait intéréssé, mais celui-ci s'en était allé vers les plages de Sombrivage. Convaincue par ses nouveaux compagnons, elle décide d'entreprendre le voyage pour retrouver l'étrange prêtre. C'est ainsi qu'elle part, toujours accompagnée de Millen et Blayde, mais également d'Alice et d'une druidesse elfe de la nuit nommée Rebeca. À Sombrivage, ils suivent la trace du prêtre vers le sud de la plage, et le retrouvent finalement aux prises avec une énorme bête marine...

Citation :
C'est alors qu'Alice attira notre attention en nous appelant et pointant vers une créature marine qui semblait être sortie des flots pour chasser son repas sur terre. C'était une énorme sorte d'hydre à une tête, sans carapace, qui s'avançait en rampant sur le sol sablonneux, et qui s'attaquait à une créature humanoïde. Alice reconnut le prêtre Barney dont elle nous avait parlé, et nous chargeâmes immédiatement la créature. Par réflexe, je préparai une boule de feu pour l'attaquer. Déjà le crabe que Millen avait dressé avançait vers la créature pour y planter ses pinces. Rebeca changeait progressivement d'apparence pour devenir un ours, alors que Blayde courrait vers la créature en brandissant son épée. Sa lame trancha la chair et un sang clair, presque verdâtre commença lentement à couler. La créature réagit comme si la chose ne la surprenait pas, prenant son temps pour tourner vers nous. Je relâchai ma boule de feu qui était prête vers elle, et Blayde eut le temps de lui asséner un autre coup avant de se jeter sur le côté pour esquiver son attaquant. D'un coup de patte, la chose projetta le crabe de Millen au loin. Sans se laisser troubler, elle continuait à faire marcher son engin du diable, le canon qu'elle portait à bout de bras, et qui, bien que moins bruyant qu'un véritable canon, crachait du tonnerre à chacune de ses attaques. Blayde essaya une autre attaque, puis recula après avoir arraché un bon morceau de chair à la bête. L'ours qui avait autrefois été Rebeca griffait, mordait et tranchait l'un des flancs de la bête. Mais après quelques boules de feu c'est vers moi que la bête avançait. Au fur et à mesure qu'elle se rapprochait, je ressentais cette étrange force extérieure qui me poussait à la combattre, à la haït, à la détruire. Et c'était ce que je m'efforçait de faire, lançant mes boules de feu le plus vite possible. J'essayai d'esquiver la créature en me jettant de côté et en invoquant un sort de glace qui devait la bloquer au sol, mais mes coups enflammés répétés empêchèrent la glace d'adhérer et mon sort ne fut pas aussi efficace qu'escompté. Un coup de patte eut le temps de me frapper avant que Blayde ne puisse trancher le membre coupable, et je tombai à terre. C'est à se moment que j'entendis Alice chuchotter des prières auprès de moi avant de pouvoir me relever. La grâce d'Elune m'était accordée, et la force me revenait, mais Blayde n'était pas encore tiré d'affaire. Le monstre furieux, une patte en moins et fortement hamoché, le flanc lacéré par les coups de Rebeca, et proche de la mort, s'attaquait à lui de toutes ses forces agonisantes. Il avait bien l'intention d'emporter Blayde dans sa chute. Je vis alors que c'était mon occasion de porter le coup de grâce. Préparant une rapide mais puissante déflagration, je mis le feu à ce qui restait de cher à la créature, qui finit par s'effondrer vers Blayde. Il réussit à s'écarter au dernier moment, tombant à terre, mais le prêtre que nous venions de sauver le ratrappa et le remit sur pieds. C'est alors qu'il prit la parole.
- Merci de m'avoir sauvé, dit-il.
- Nous sommes... commençai-je, mais il coupa ma phrase.
- Vous êtes Jhelna, n'est-ce pas ? Le GNi vous parle.
- Le GNi ? De quoi s'agit-il ?
- Vous avez beaucoup de choses à apprendre. Installons notre camp ici et profitons de la viande que vous venez de cuir lors du combat pour tenir un repas aucour duquel je vous raconterai ce qu'il est et pourquoi il parle à certains d'entre nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bryswalls.free.fr/brswiki/index.php?title=Accueil
brpsycho
Rang: Exorciste Blasphemateur
Rang: Exorciste Blasphemateur
avatar

Nombre de messages : 1956
Age : 88
Localisation : Le Néther
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Les livres saints de la confrérie du GNi   Dim 1 Juin - 16:31

À quelques mètres des vagues de Sombrivage qui échouaient sur le sable, le petit groupe avait monté un campemant et s'affairait autour de Barney, le mystérieux prêtre du GNi qui avait entrepris de leur faire part de son savoir.
- Connaissez-vous la mythologie d'Azeroth - notre monde ? Sa création, ses dieux et ses démons ? Je vais vous en résumer quelques détails. À l'origine, les mondes étaient chaotiques et désordonnés. Mais les Titans sont venus et ont agencé les mondes, les uns après les autres. Arrivés sur Azeroth, ils eurent bien du travail pour en faire ce qu'il devint avant l'arrivée de la légion ardente - l'armée des démons qui elle, menée par le Titan noir Sargeras, vise a détruire les mondes, les un après les autres. À l'époque ou les Titans sont arrivés sur Azeroth, ils ont rencontré des créatures malfaisantes et corruptrices qu'ils ont du chasser, bannir du monde. Je parle des Trois, les Anciens Dieux, ceux qui furent responsables de la trahison de Neltharion, le dragon noir. Ces êtres maléfiques, terribles, ne sont que les piètres rejetons de leurs ancêtres, exilés hors de leur monde d'origine après des histoires qui me sont inconnues. Ce monde n'est pas tout à fait disjoint du nôtre - ce qui s'y passe a souvent des répercussions ici, en Azeroth ou à Draenor. Dans ce monde a lieu une guerre sans fin entre des êtres de puissance colossale ! Ceux de même nature que les anciens dieux sont nos ennemis, ceux auxquels nous pouvons nous référer sous le nom de GNi sont nos alliés. Comprenez désormais le lien qui nous unis à ce monde : Leurs actions n'ont pas de conséquence directes sur Azeroth, puisqu'ils ne s'y trouvent pas matériellement, mais elles influent sur la fabrique du monde lui-même, sur le tissu des faits, des choses et des évènements qui nous entourent. Le plan du GNi est de réussir à provoquer le même phénomène en sens opposé. De par son influence il compte rassembler autant d'habitants d'Azeroth et de Draenor que possible sous sa banière afin que nos agissements influent favorablement sur son monde. En contrepartie, plus le GNi prendra du terrain sur ses ennemis, meilleure sera notre situation dans ce monde. Il faut comprendre que si l'un des deux monde échoue - si nous tombons aux mains de la Légion ou si le GNi tombe aux mains de ses adversaires - les deux mondes en subiront les terribles conséquences.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bryswalls.free.fr/brswiki/index.php?title=Accueil
 
Les livres saints de la confrérie du GNi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» confrérie des chevaliers du dé, the end et bilan
» Saints Row 2 [Xbox 360 - PS3 - PC]
» Confrérie Wind, l'Héritage de Manwë
» Qu'est-ce que la Confrérie Galactique 40K ?
» où acheter livres, jeu japonais et jeton pour le riichi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HMT :: HMT-APOKRABOOM-20XX :: Bibliothèque-
Sauter vers: